mauvais garçons

Je tombe toujours sur des mauvais garçons

Je tombe toujours sur des mauvais garçons : Voilà le constat des femmes désespérées d’enchainer les relations amoureuses sans jamais trouver le partenaire qui lui convient. (Cet article peut concerner des hommes aussi bien sur). le point et les conseils à suivre pour casser ce schéma de répétition.

La femme continuera de se tromper si elle ne s’arrête pas un moment pour se demander « pourquoi » elle multiplie les mauvais choix. d’autant plus que les « mauvais » garçons pour elle peuvent être bons pour d’autres. (peut-être que cette femme ne s’est jamais posé la question).

Les choix inadaptés

Il est très important de réfléchir sur toutes les relations passées pour trouver les points communs de ses exs-amoureux. C’est en faisant cette réflexion – introspection (un psy ou un coach peut vous y aider) qu’elle pourra prendre conscience de son attirance pour un type d’hommes avec lesquels elle ne pourra malheureusement jamais construire une relation amoureuse épanouie, saine et durable.

Ce mauvais choix de partenaire (que j’appelle « le casting ») n’est absolument pas le fait du hasard. Ce « non-choix repose sur des croyances sur l’amour, sur les hommes, sur les femmes et sur soi-même. Explication : les femmes et les hommes recherchent inconsciemment le même « bonheur » vécu au tout début de leur vie dans la relation fusionnelle avec leur maman (pas toujours heureux d’ailleurs). C’est donc plus la recherche de notre propre bonheur qui nous sert de « gouvernail » que la curiosité et l’intérêt que l’on peut avoir pour une personne.

Agnès Love Coach
  • Les choix inadaptés ne signifient pas que :
  • – l’homme soit critiquable ou rempli d’une multitude de défauts
  • -la malchance poursuit la femme qui multiplie les erreurs de castings

Les raisons des choix inadaptés

Les apparences

Les apparences sont trompeuses car elles ne suffisent pas pour choisir un amoureux : une « belle » situation, l’aisance financière et matérielle, les « bons » diplômes, une « bonne » famille, un air « bien » ne garantissent absolument pas le bon déroulement de la relation. Se fier au « paraître » est un leurre, une très mauvais idée.

le beau parleur

Très souvent, un beau parleur n’est … qu’un beau parleur. Oui je vous l’accorde, le beau parleur inspire la fascination mais il convient de creuser un peu cet homme car l’aisance verbale ne dit rien du tout de sa personnalité, sa profondeur d’âme, ses intentions et ses valeurs. Donc, creusez !

Les dom Juan

les bourreaux des cœurs, ces Dom Juan n’ont qu’un seul but : séduire pour séduire. Et ils sont les as en la matière ! Normal, ils ne savent pas faire autre chose alors leur technique est bien huilée… même si vous imaginez qu’avec vous, il changera ! … Que nenni, ils ne changent pour personne, le but de leur vie est la conquête amoureuse. Une fois que vous êtes amoureuse, ils s’éloignent vers une autre car si vous pouvez être jalouse, cela met du piment à leur vie !

Les « victimes » des autres femmes

les hommes victimes de l’amour donnent envie à certaine femmes de leur prouver « qu’avec elle, ce sera différent » nait chez elle une vocation de sauveuse, d’infirmière affective, de psy, de nounou, etc… Mais cette vocation de sauveuse n’est pas de l’amour mais un besoin d’être aimé ! et si par malheur l’homme ne veut pas se laisser « soigner » il n’est plus intéressant…. Ou alors il accepte votre aide mais une fois qu’il va mieux, il vous quitte et c’est très courant ! Non ce n’est pas un goujat, il est simplement guéri !

Les sauveurs

un grand nombre de femmes cherchent un homme sauveur pour pouvoir partir de chez leurs parents ou réparer leurs ruptures précédentes ou rebooster leur estime d’elle-même ou donner un sens à leur vie… tous ces objectifs vouent toute relations à l’échec – plus ou moins rapidement – car on ne peut pas utiliser un être humain…

Les hommes non disponibles

Les hommes non disponibles attirent les femmes qui veulent échapper à un engagement qui leur fait peur. au début de la relation, elles sont persuadées d’avoir « le meilleur » de cet homme déjà pris mais ce type de relation ne dure jamais. et s’il dure trop la souffrance s’installe bien souvent.

Les machos ou les misogynes

Le macho rassure la femme en recherche d’un homme protecteur (même si elles paient le prix d’une dévalorisation d’elle même). Le misogyne, lui, confirme la femme qui a une piètre estime d’elle ou qui veut conserver son rôle de victime. Echec assuré dans les deux cas.

4 conseils mesdames, mesdemoiselles, pour ne plus vous tromper :

  • 1/ Repérer les similitudes (de comportements et de personnalités) de vos ex. mauvais partenaires
  • 2/ Demandez vous avec franchise et lucidité d’où vous vient cette attirance (croyances ? modèle parental ? ou autre…)
  • 3/ Multipliez les rencontres (cela n’engage en rien) avec des hommes aux profils qui auparavant ne vous attiraient pas (les compréhensifs, les gentils, les respectueux…)
  • 4/ Vous avez peur d’encore vous tromper ? Utilisez vos antennes maintenant que vous « savez » vers quels mauvais profils il ne faut plus aller ! Vous ne vous tromperez plus avec cette prise de conscience ! Parole de coach !

Vous voulez être accompagné.e pour ne plus vous tromper et être rassuré.e ? Je peux vous accompagner le temps de vous retrouver dans les bras du « bon » partenaire pour vous !