blocage celibataire

Les 9 points bloquants des célibataires qui n’arrivent pas à construire une relation amoureuse

Les 9 points bloquants des célibataires qui n’arrivent pas à construire une relation amoureuse. « Ce n’est pas faute de chercher et de faire des rencontres ! J’en ai fait plein ! Finalement je commence à me demander si ce n’est pas moi le problème…. » Quelque soit l’âge, peu importe, il arrive à un moment où l’on prend enfin conscience que nous sommes en effet totalement responsable de notre statut récurant de célibataire pour la simple raison suivante : nous n’avions pas conscience de nos points bloquants.

Déterminez quel est votre point bloquant qui vous renvoie toujours à la case « célibataire »

Voici les 9 points bloquants qui empêchent de construire une relation amoureuse et les conseils pour les dépasser :

1/ vision égocentrique (le partenaire est vu comme un objet)

Ce célibataire ne s’intéresse pas à « l’humanité » de l’autre (son Être), il s’arrête à la dimension superficielle du paraitre. C’est un rêveur idéaliste d’archétypes qui perçoit l’autre en tant qu’objet. il est (consciemment ou non) englué dans son égo, dans sa tour d’ivoire, phénomène de la toute puissance. il rejette ou quitte l’autre dès qu’il ne satisfait plus ses besoins et attentes ou dépasse ses limites. Le problème : il ne se rend pas compte qu’il fait très mal !

Conseil pour sortir de votre vision égocentrique : PRENDRE CONSCIENCE humblement d’être égocentrique est la première étape difficile MAIS indispensable car elle vous permettra d’ensuite comprendre que pour être en couple il faut impérativement accepter certains changements qui demandent un gros effort de partage et d’équilibre. Construire un couple c’est accepter les concessions, le partage, la différence, et donc aussi parfois la frustration. Sinon…. les disputes et les incompréhensions se multiplient et seule la rupture les fait cesser…
(* note : Vérifier par ailleurs si vous aspirez réellement à construire un couple. Peut-être préférez vous « profitez » de la vie et de ses plaisirs sans efforts ? Dans ce cas il faut juste être clair et honnête envers vous même et avec l’autre pour ne pas qu’il attende en souffrant un engagement de votre part.)

2/ vision éthérée, idéalisée (le partenaire est alors dans l’attente)

Ce célibataire attend TOUT de l’amour qui doit être absolu, salvateur, tomber du ciel…. (attente du prince ou de la princesse). Les femmes célibataires de ce profil se plaignent : « Il ne fait aucun effort alors c’est pas la peine…. ». Elle imagine que l’homme ( « prince ») lui doit tout (elle se comporte en princesse) ! Elle attend… cette femme là ne prendra aucune initiative envers le garçon, refusant devoir avoir un rôle dans ce jeu du destin ! Ce style de célibataire (homme ou femme) ne cherche pas à connaitre sa part d’ombres ni celle de son partenaire.

Conseil pour sortir de votre vision éthérée : Commencer par comprendre que le prince charmant et la princesse n’existe pas. L’amour ne tombe pas du ciel, il demande d’aller vers l’autre aussi et ne pas être uniquement à attendre (tout, les efforts de) l’autre (et même si on est une femme). L’amour ne suffit pas, il faut être raisonnable, plus mature : comprnedre que nous avons des qualités et des défauts, une part d’ombres. le partenaire ne nous doit pas tout. En matière d’amour, il faut revoir vos attentes à la baisse. les Walt disney ce sera pour vos enfant;-)

3/ vision fusionnelle de la relation amoureuse

Une fois dans les bras d’un amoureux, la (ou le) cette personne célibataire confie son bonheur à l’autre, elle perd son autonomie car la fusion en couple, est son seul moyen d’exister. alors l’autre se sentant étouffé.e s’éloigne….

Conseil pour sortir de votre vision fusionnelle : Non l’autre n’est pas tout pour vous. Cette idée fausse dès le départ la conception d’une vie à deux. il vous faudra mettre à jour d’où vous vient cette croyance vous créant ce besoin de fusion totale néfaste pour une vie de couple et trouver la bonne distance amoureuse.

vous pouvez lire également : Comment trouver la bonne distance et aussi lire tous les sujets sur la dépendance affective.

4/ manque d’estime de soi

Un célibataire qui manque d’estime de lui pense que celui ou celle qui vous désire n’a pas de valeurs ET par celui qui vous rejette est porté aux nues ! Bref, grand classique chez les célibataires désespérés.

Conseil pour regagner confiance en vous : travaillez sur la conscience de votre singularité, votre identité. Clarifiez et exprimez vos opinions propres, vos rêves, vos aspirations, vos valeurs. Ne vous calquez plus jamais sur les autres ! Ne vous comparez plus ! Revendiquez qui vous êtes, parlez de vos différences, de votre parcours, soyez fidèle à vous même. Comprendre définitivement que vous ne plairez certes, pas à tout le monde, mais quand vous gagnerez de l’estime de vous, vous allègerez votre vie, cela vous redonnera le sourire, vous gagnerez en sérénité et vous attirerez définitivement le bon partenaire qui verra en vous une femme qui se connait bien, et parle d’elle mieux que quiconque. une femme UNIQUE !

5/ incompréhension de la différence homme-femme en amour

Beaucoup de personnes ne font pas suffisamment l’effort de comprendre la nature du sexe opposé : Un des partenaire bloque face aux réactions de l’autre alors qu’elles ne sont que des réactions classiques du sexe opposé dans une relation intime de couple.

Conseil pour mieux comprendre la différence homme femme : Il y a ici un travail sur soi à faire de motivation à vouloir vraiment écouter et mieux comprendre son partenaire de sexe opposé avant de réagir au quart de tout ou rester dans l’incompréhension, la colère ou la frustration. Un coach ou psy est très utile ici pour vous y aider si vous n’y arrivez pas seul.e.

6/ L’immaturité affective

Beaucoup de personnes restent infantiles dans leur relation amoureuse. Elles peuvent paradoxalement être très matures professionnellement. Ces « adolescents affectifs » sont dans la confusion : Ils confondent le paraitre, la réussite, les biens matériels…… avec l’Etre (les qualités humaines, les valeurs de leur partenaire). Ces personnes se font aveugler par la beauté les belles paroles etc.. comme si cette qualité suffisait à masquer tout le reste ! Après un certain temps la déception est là : elles découvrent des mauvaises surprises. « Il est beau et riche mais …. » me disent elles par exemple.

Conseils pour les immatures affectifs : Un coach vous aiderait à faire le point sur les critères fondamentaux et les critères superficiels dans une relation amoureuse sans jamais perdre de vue votre feuille de route personnelle déterminant ce qui est fondamental pour vous.

7/ La peur de la rupture ou de se tromper

Les célibataires qui craignent la rupture, PARADOXALEMENT ont des attitudes qui provoquent la rupture.
D’autres célibataires ont peur de se tromper de partenaire : ces derniers gardent alors toujours un pied dehors de la relation pour ne pas s’attacher…. ce qui empêche l’histoire de vraiment commencer…. car Ils ne s’engagent jamais vraiment voir pas du tout.
Ces « peureux » sont souvent dans l’attaque, le moyen de les préserver de ce dont ils redoutent….. (attitude typique de la « femme forte » par exemple)

Conseils pour les peureux de la rupture ou les peureux de se tromper : Vous le savez, vous les peureux : la peur est dure à vivre ; plus dure qu’une rupture ou un conflit. Une fois que vous comprendrez que la peur (cause : manque de confiance en vous) vous dirige et provoque l’inverse de ce que vous voulez obtenir, vous agirez DE PLUS EN PLUS en affrontant votre peur, en « osant ». ce qui augmentera votre confiance en vous. Cercle vertueux 🙂 Alors, jetez vous dans le bain de l’Amour ! Vous baignerez dans le bonheur amoureux. Parole de Love coach !

8/ Les projections

Les projections : vous savez c’est lorsque l’on attribue à quelqu’un ce qui nous est propre. Si vous pensez : « je suis nulle » l’autre pense que  » vous êtes nulle ». ce dont nous sommes insatisfaits, nous allons souvent le rechercher chez l’autre et l’accuser de ce manque qui est le notre en réalité ! un frein supplémentaire à la relation amoureuse….

Conseils pour les célibataires qui font de projections : Souvent, les célibataires qui font des projections veulent inconsciemment « réparer » le modèle parental. Si un homme condamne la négligence de sa mère envers son père, peut-être recherchera-t-il une femme qui le négligera. la motivation derrière cela : Je veux réparer : je me remet dans la même situation pour réparer ce schéma parental……

9/ les croyances limitantes

Ah les croyances sont de vraies saboteuses pour construire une relation amoureuse ! Et elles sont nombreuses ! Les célibataires sont nombreux à s’apercevoir qu’ils ont fait des choix amoureux qui ne leur correspondaient pas par des croyances bien ancrées en eux !les croyances engluent les humains car ils essaient toujours inconsciemment de confirmer que leurs certitudes sont vraies pour rester cohérents avec eux-même…

Conseils pour détecter vos croyances limitantes : l’aide d’un coach est ici très recommandée étant donné que les croyances limitantes sont le point fondamental le plus bloquant à une relation amoureuse heureuse. il en existe 5 : croyances sur soi même (Exemple : je ne suis pas assez…., je suis trop…), croyances sur l’autre (exemple : il.elle doit avoir besoin de moi), croyances sur l’amour (exemple : quand on aime vraiment, on devine ce que veut l’autre), croyances sur la relation amoureuse (exemple : Mon partenaire doit satisfaire mes besoins) croyances sur les hommes et les femmes (exemple : les hommes sont égoïstes…). Il en existe tant d’autres venant de notre éducation ou d’idées ancrées en nous….
Ce sera un sujet à part entière que je vais écrire dans les jours qui viennent. Je mettrai le lien ici. Le conseil est de déterminer quelle croyance est la votre, pourquoi et la mettre à la poubelle pour vous en libérer définitivement.

Vous voilà à nouveau revenu.e à la case « célibataire », vos échecs vous pèsent et vous ne savez plus vraiment quoi en penser ni comment vous y prendre. Faisons le point ensemble pour libérer tout votre potentiel. On a tous le droit à l’amour ! Un.e amoureux.se en 2022 ça vous dit ? A tout de suite 🙂 :