Tombe t-on amoureux par hasard ?

OH NON ! On le croit. Mais, par exemple, il n’y a pas de coup de foudre chez les mélancoliques. Ils ne peuvent pas tomber amoureux parce qu’ils sont trop malheureux. Ils sont prisonniers de leur souffrance. Idem pour les gens qui travaillent intensément. Pour tomber amoureux, pour être réceptif à la foudre, il faut être vacant.

C’est un déterminant émotionnel. Mais il y a aussi le déterminant social. On ne tombe pas amoureux de n’importe qui, n’importe quand. Une fille intéressée par des projets culturels a très peu de chance de tomber amoureuse d’un homme qui déteste la culture. Statistiquement, les gens tombent amoureux parce qu’ils ont un projet partageable.

F. Alberoni – Le choc amoureux

Laisser un commentaire