conseil amoureux 29 sept

Pourquoi j n’arrive pas à quitter un pervers narcissique ?

Pourquoi je n’arrive pas à quitter un.e pervers narcissique ? Vous l’avez démasqué. Vous savez qu’il n’y a plus aucun espoir de le changer. Vous avez déjà franchi une très grosse étape. Maintenant vous savez. Votre seule et unique solution est de quitter votre pervers narcissique. Mais vous avez l’impression que c’est impossible ! Commencez par vous poser honnêtement les bonnes questions :

  • Pourquoi je n’arrive pas à quitter mon partenaire pervers narcissique ?
  • Réfléchissez-y sérieusement et honnêtement et notez vos réponses avant de lire la suite….
  • Alors… quelle sont vos raisons pour ne pas rompre avec votre PN  ?

OUI. C’est très difficile de quitter un pervers narcissique

Oui, c’est vrai, quitter un manipulateur pervers narcissique est une vraie épreuve bien plus compliquée que de quitter une personne (à peu près) équilibrée. Mais soyez honnête… N’êtes-vous pas en train de vous trouver de fausses excuses? J’ai régulièrement des personnes sous l’emprise d’un PN qui m’appellent pour me demander conseils en me donnant ces 4 fausses excuses de ne pas le.la quitter…. Conseils et Explications.

Partir est compliqué mais pas insurmontable, et surtout le soulagement, la liberté et la récompense sont au bout.du chemin : un nouvelle vie que vous pourrez – enfin – Vous serez libre de vous épanouir en tant que personne. Pensez-y ! Le paradis ? Un peu comme ça :

photo of scenic beach resort
La vie sans votre PN

Voici les 4 excuses les plus répandues qui empêchent de passer à l’action et de quitter le pervers manipulateur.

Excuse n°1 : Les sacrifices

J’entends souvent les biens matériels : argent, maison, meubles etc… Tout ce que vous avez acheté ensemble ou vous seule. Tout ce dans quoi vous avez investi et que vous pourriez perdre. Et également ce qu’un divorce avec un manipulateur pourrait vous coûter lorsque vous êtes mariés.

Mais dans le cas présent, qu’est-ce qui a le plus de valeur ? Votre vie et votre santé ou l’argent que vous pourriez perdre si vous partiez ?

Vous n’emporterez pas votre argent dans votre tombe, par contre le pervers narcissique vous précipitera dans votre tombeau si vous le laissez continuer sa manipulation machiavélique !

Oui, vous allez certainement perdre financièrement (parfois même perdre énormément !) et perdre un certain confort de vie. Sur ce point, je ne vais pas vous mentir.

Dites vous que tout ceci n’est que du matériel. (Oui c’est important mais si réussir à quitter votre partenaire pervers narcissique pervers implique une perte financière, et que c’est uniquement ce point qui vous bloque,  je vous conseille vivement de reconsidérer vos priorités.

Oui ça fait mal et ça vous enrage ! Mais croiser la route d’un PN, c’est comme croiser la route d’un psychopathe. Si on s’en sort « vivant », considérez vous heureux.se !

Vous allez gagner en sérénité . Vous serez enfin une personne, peut-être une personne fauchée, mais une personne entière, VOUS. Et ça n’a pas de prix !

Excuse n°2 : Les enfants commun avec le pervers narcissique

baby lying near dog plush toy
Vos enfants préféreront vous voir seul.e et équilibré.e que malheureux avec votre manipulateur. Il en va de leur équilibre psychologique.

Vos enfants ! Votre raison de vivre. Que ne feriez-vous pas pour eux ?

Vous les aimez très fort et comme tout bon parent vous voulez qu’ils soient heureux.

Demandez-vous :

  • Quelle est l’ambiance à la maison ?
  • Dans quel état d’esprit êtes-vous ?
  • Etes vous complètement disponible pour vos enfants ou leur donnez-vous l’image d’un parent malheureux ou dépressif ?
  • Vos enfants entendent-ils disputes, cris et dénigrements ?

Les enfants sont des éponges. Ils ressentent toutes les émotions même les bébés qui ne parlent pas. Même si vous avez l’impression qu’ils ne sont pas témoins directs de ce qu’il se passe à la maison, ils sont tout de même impactés.

Un enfant s’éveille et grandit en mieux avec des parents séparés dont au moins l’un est stable et épanoui. Sur lequel il va pouvoir s’appuyer. Plutôt qu’avec deux parents sous le même toit mais qui ne tiennent pas la route.

Pensez à vos enfants !

Quitter un manipulateur pervers narcissique est la meilleure chose à faire pour vous et pour eux car vous leur offrez alors le parent équilibré dont ils ont besoin pour se construire.

Excuse 3 : la peur du méchant pervers narcissique !

,Si vous avez peur de la violence physique, des représailles si vous partez, c’est sans doute que votre partenaire s’est déjà montré violent avec vous. L’excuse de la violence ne tient donc pas : Vous n’êtes pas en sécurité sous le même toit que lui et vous le savez. Alors si vous le savez capable de violence et que vous partez, il faut absolument préparer votre départ et le faire à un moment où il n’est pas là. Si vous ne savez pas ou aller ou/ni comment vous y prendre, contactez le 3919 . Ou une association d’aide aux victimes de violences conjugales. Ou la CNIDFF.

Agnès Love Coach

Votre ex partenaire pervers narcissique va vous faire savoir sa détresse et tenter vous faire payer. Il ne va pas supporter que vous partiez et il va tout faire pour vous récupérer. D’abord il pourra vous harceler « gentiment ». Vous faire de belles promesses par sms, mail ou téléphone. Ou bien il demandera à des amis communs de plaider sa cause. Il fera sa victime abandonnée…

Il pourra, au choix :

  • vous insulter par téléphone,
  • vous menacer, vous faire peur,
  • attendre en bas de chez vous,
  • sonner à vote interphone au milieu de la nuit,
  • vous suivre en voiture,
  • venir à votre travail vous faire une scène ,
  • vous faire du chantage, des menaces de suicide,
  • et autre joyeusetés…

Le conseil unique à suivre : ne lui montrez pas que ça vous touche, vous agace, vous fait peur. Et si ça ne s’arrête pas, portez plainte au commissariat (prévenez le avant, parfois cela suffit à les calmer).

4e excuse : la peur de quitter le pervers narcissique

C’est tout à fait normal, vous allez quitter votre relation qui était votre zone de confort. Et vous avez peur de ne pas y arriver. Surtout qu’il vous à répété pendant des mois, des années, que vous n’étiez capable de rien, que ce que vous faisiez n’était pas bien, que vous ne seriez rien sans lui. Ne vous attendez pas du jour au lendemain à devenir un(e) warrior prêt(e) à tout lacher sur un coup de tête.

Préparer vous psychologiquement à partir. Projetez-vous dans votre nouvelle vie. Utilisez la technique de la visualisation créatrice. Si vous n’êtes pas  physiquement en danger avec votre conjoint, il n’y a pas d’urgence. Petit à petit vous allez prendre confiance en vous.

Ne ruminez pas vos peurs. Cherchez des solutions. Demander de l’aide autour de vous (amis, psy, Agnès Love Coach ;-). Il va falloir oser parler et raconter ce que vous vivez. Je vous conseille vivement d’aller parler à votre médecin traitant et de lui demander de vous faire un certificat d’ incapacité totale de travail (ITT) pour violence psychologique, qui pourra vous servir plus tard. En effet, si votre PN vous harcèle et que vous décidez de porter plainte (tout est possible !) vous devrez prouver votre état de détresse psychologique. Une ITT sera alors obligatoire pour être pris au sérieux.

Reprenez des activités, essayez de vous construire un maximum de repères et d’habitudes seul.e loin de lui.elle. :

  • Ayez des activités créatives qui vont vous vider la tête
  • Faite du sport
  • Rejoignez une association…
photo of person writing on notebook
Photo by JESHOOTS.com on Pexels.com

Soyez combatif : notez tout ce que vous avez subi. Ecrivez un livre s’il le faut. l’idée est de réaliser que cette vie n’est pas acceptable.

Le dernier conseil que je trouve très important est de développer votre vie spirituelle. Pratiquez la méditation, le lâcher-prise. Ecoutez des séance d’hypnose. Apprivoisez votre solitude et votre plénitude. Apprenez à vous sentir bien et en sécurité avec vous-même. Lisez des livres de développement personnels, écoutez des affirmations positives. Vous trouverez une force en vous dont vous n’imaginiez pas l’existence.

Conclusion

Souvenez-vous : rien n’est impossible, suivez vos envies et vos besoins, entourez-vous. N’ayez pas peur, ni honte de chercher de l’aide autour de vous. Misez sur le futur et ne regardez plus en arrière. Soyez vous même ! Vivez votre vie !

Et vous, quelles sont vos excuses pour ne pas partir ?

close
Agnès love coach

Inscrivez-vous à ma newsletter, et recevez mes conseils gratuitement !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables !

Laisser un commentaire