Le plus puissant tue-l’amour

Nombreuses sont les personnes qui m’appellent désespérées car leur partenaire les a quitté brutalement et lorsqu’on creuse ensemble la raison, c’est un non dit, découvert par le partenaire (une cachotterie « trahison » pour ce dernier) à l’origine de la décision de rompre…

« Je ne lui ai pas dis que je discutais à un copain de fac qui m’a retrouvé sur les réseaux sociaux ! Il risque de se faire des films pour rien, on ne fait que discuter et je ne veux rien de plus ! » me confie Amélie qui vient d’être quitté brutalement et violemment par Hugo qui a découvert par hasard leurs retrouvailles. Il s’est senti totalement trahi et est parti, elle lui avait promis de tout lui dire…. Amélie aurait mieux fait de lui en parler, tout simplement, et en toute simplicité, honnêteté, Hugo aurait eu beaucoup plus confiance en elle.

Heureusement les non-dits ne vont pas forcément jusqu’à la rupture.

La moindre maladresse commise par l’un des partenaires peut donner lieu à un petit accrochage et se transformer en une vraie dispute. Un événement douloureux qu’a vécu le couple (tromperie, fausse-couche) puis placé sous silence selon un accord plus ou moins tacite peut aussi rapidement devenir une petite histoire sans importance… qui, au final, à de l’importance. Le lien n’est certes pas rompu, car l’amour et l’affection sont toujours présents, mais ces zones de silence pèsent parfois insidieusement sur la relation, au point de créer, en son sein, des îlots de solitudeOn peut alors vivre des années avec, mais on se sentirait tellement mieux si on osait en parler !

L’apothéose du non-dit, ce sont ces silences qui s’installent si bien que les malentendus surgissent et passent au dessus de tous les aspects de la relation. Il y a ce que l’on n’ose pas dire, ce que l’on cache , ce que l’on dit sans vraiment le dire… Difficile alors de faire la part des choses. Alors comment « (ré)agir »?

1_ Exprimer SANS ATTENDRE son ressenti

 Même lorsqu’un couple a l’impression de ne pas réussir à échanger, la communication non-verbale est intense. Chacun devient une tour de contrôle, à l’affût des moindres gestes de l’autre. Soupirs, regards noirs, gestes de violence retenue et portes qui claquent en disent beaucoup plus long que des reproches ou des accusations. D’où l’intérêt d’exprimer son ressenti. Plus on attend et plus la rancœur à toutes les chances de devenir explosive et incontrôlable.

2_ Briser le silence ne brisera pas votre couple

S’abstenir, par amour, de lui dire qu’il a un peu grossi, qu’il est trop émotif ou parfois pas assez subtil à notre goût, c’est protéger son narcissisme et c’est noble. Ce qui est dommage, c’est de ne pas oser lui dire plus souvent « J’ai confiance en toi » ou « Je te demande pardon ». Etre valorisé est un besoin relationnel fondamental d’où l’enjeu de ne pas juger et de ne pas condamner son partenaire s’il surmonte sa pudeur pour vous confier ses complexes, ses peurs et ses doutes.

3- Communiquer OK, tout dire, NON

Avant lui/elle, nous trouvions déjà légitime d’avoir son jardin secret. Préserver certaines pensées pour ne les confier qu’à un confident très cher ou un thérapeute ou Love Coach est un droit indiscutable. Car cette intimité que nous préservons relève en réalité de la relation à soi-même. Il n’est pas question d’agir ou de penser contre l’autre. A condition d’être à son tour discret et non intrusif à son égard.

Vous aimerez lire aussi Comment être certain de vivre un amour sain

LES 10 COMMANDEMENTS POUR BIEN COMMUNIQUER EN COUPLE

1. Instaure un climat de confiance et de complicité, dès le début de la relation

2. Communiquez tous les jours

3. Utilisez un langage précis et sans métaphore,

4. N’attendez pas de vouloir qu’il/elle devine, demandez !

5. Laissez à l’autre le temps de réfléchir : ne plus JAMAIS l’asséner de « Alors ? », « Qu’est-ce-que tu en penses ? »

6. Organisez des moments privilégiés pour discuter tranquillement tous les deux.

7. Oubliez définitivement le TU qui tue : Plutôt que « Tu devrais… », dites « J’aimerais que… »

8. Equilibrez le nombre de compliments et de reproches (reproches sans TU* voir 7e commandement)

9. Dites vos rancoeurs.

10. Ne jamais utiliser de mots blessants

Laisser un commentaire