fuis moi je te suis

Ça marche le  » Fuis moi je te suis  » ?

Fuis moi je te suis, Suis moi je te fuis. Je vous dis TOUT !

Tous les coachs en amour et en séduction connaissent bien cette méthode qu’ils utilisent comme technique de séduction ou pour reconquérir son ex. Certaines personnes l’ont testé plus ou moins bien, d’autres en ont fait les frais ! Pourquoi ? Parce que cette méthode ne fonctionne pas non plus à tous les coups… Cette « valse du chat et de la souris » a ses limites car le vrai Amour c’est fluide et sans « calcul ». Mais alors pourquoi cette méthode ? Quand et comment l’utiliser ? Je vais tout vous dire ! Avantages, inconvénients, mode d’emploi, dans quelle situation ça marche… Etc….

C’est quoi exactement le :  » Suis-moi je te fuis, fuis-moi, je te suis « 

C’est le jeu du chat et de la souris en amour !

On est avec un nouveau (ou pas) partenaire et on se cherche. On fait un pas vers l’autre, il recule. On recule… alors il fait un pas vers nous ! Bref, on se cherche et on a du mal à se trouver (d’ailleurs parfois on ne trouve jamais)…

Le concept part du principe humain et psychologique que lorsque l’on nous montre de l’intérêt, on aurait tendance à fuir. Et lorsque l’on nous fuit, on serait attiré par l’homme ou la femme qui nous fuit. Cela joue sur notre besoin de reconnaissance, d’amour ou nos peurs de l’abandon, du rejet, de l’engagement…

Beaucoup d’hommes et des femmes l’utilisent très consciemment comme méthode de séduction : elles s’éloignent de l’autre pour mieux l’attirer.

Certains ont ce comportement tout à fait inconscient, ce qui prouve que nous y sommes sensibles. Ce « jeu » qui peut être utilisé à tout moment dans une relation mais beaucoup l’utilisent particulièrement dans les premiers mois de la relation. Car en début de relation, les deux partenaires du couple se connaissent peu et ne connaissent pas réellement les intentions et envies de l’autre ni son intérêt réel. On a souvent très envie de dire vite à un homme ou à une femme qu’il nous plait, lui avouer nos sentiments, l’attirer, mais on a aussi souvent trop peur de tout gâcher. Alors on met un masque, une carapace et on se tait….

S’ensuit alors un petit jeu de « contrôle du couple » pour certains et des comportements liés à l’indécision pour d’autres.

C’est le plus souvent au début, à ce moment fragile et très insécure (pour les dépendants affectifs qui concernent 80% des amoureux) de la relation où le suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis entre en scène = Vous cachez vos sentiments, vous ne montrez pas d’intérêt pour l’autre pour mieux l’attirer.

Suis-moi je te fuis, fuis-moi, je te suis : ça marche  ?

OUI ! Pour les deux raisons suivantes :

1/Parce que cela touche à nos peurs, nous renvoie à notre insécurité ou carence affective, à nos besoins primaires en matière d’amour. Par ailleurs, cela touche les égos bien souvent fragiles ou défaillants.

2/Vous avez sans aucun doute déjà vécu une situation amoureuse (ou dans votre enfance) où vous avez suivi quelqu’un qui vous fuyait ou avez fui quelqu’un qui vous suivait.

Lexemple :le plus répandu : Vous commencez une relation avec un homme ou une femme qui semble intéressé.e. Alors vous êtes heureux ! Vous l’appelez donc souvent et lui dites même parfois assez rapidement que vous l’aimez.

Mais… malheureusement il ne répond pas à vos avances comme vous l’espériez. Pire ! Au bout de quelques semaines, vous constatez qu’il semble s’éloigner ou appelle moins souvent.

Il.elle vous annonce même qu’il.elle préfère arrêter pour une des raisons suivantes :

  • il ne sait pas ce qu’il veut
  • il n’a pas assez de sentiments pour vous
  • Il ne ressent pas ce que vous ressentez et cela le met mal à l’aise
  • Il ne se sent pas digne de vos sentiments
  • Il ressent de la pression à cause de vos sentiments (il vous sent en attente)

Pour être très claire : vous intéressiez quelqu’un, et lorsque vous dévoilez vos sentiments, ce dernier vous fuit. C’est dans ce cas précis que certains coachs vous conseillent d’utiliser le « suis- moi je te fuis, fuis-moi, je te suis ». Pour le.la (re) séduire. On conseille aux femmes de se comporter alors comme un défi, un chalenge. Certaines femmes y arrivent et d’autres sont très mal à l’aise et n’arrivent pas à jouer ce jeu en début de relation et à cacher leurs sentiments.

Le « fuis-moi je te suis » fonctionne très bien face à un homme indécis ou une femme indécise. Dans ce cas précis, c’est une technique efficace et utile car :

  • vous vous respectez en ne courant pas après quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il veut
  • vous attirez cette personne à vous.

Pourquoi le « suis-moi je te fuis » fonctionne ?

Plusieurs raisons nous poussent à pratiquer inconsciemment le « suis-moi je te fuis ».

1/ si on obtient ce que l’on veut trop facilement, on a tendance à le percevoir avec moins de valeur. Si on doit se battre pour plaire à quelqu’un, celle-ci aurait plus de valeur à nos yeux. Trop facile à obtenir = moins de valeur. Difficile à obtenir = plus de valeur.

2/ La seconde raison est : la peur de sentir trop d’amour trop rapidement provenant d’une personne que l’on connait peu au final, notamment en début de relation. Cela concerne les personnes indépendantes effrayées par ce comportement car elles ne comprennent pas comment on peut dire à quelqu’un qu’on l’aime alors qu’on est avec depuis si peu de temps et qu’on ne se connait pas vraiment.

3/ La troisième raison est la peur de perdre quelqu’un qui s’intéressait à nous. Si on convoite ou que l’on sort avec quelqu’un et que l’on sent que cette personne s’éloigne de nous, on pense que l’on va la perdre et on aura tendance à vouloir tout faire pour se rapprocher d’elle.

Les inconvénients du  » Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis « 

Si on obtient ce que l’on veut trop facilement, on a tendance à le percevoir avec moins de valeur. Trop facile à obtenir = moins de valeur. Difficile à obtenir = plus de valeur.

Nous sommes nombreux à pratiquer inconsciemment ou à subir le   » suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis  » pour les raisons expliquées précédemment.

Maintenant que je vous ai expliqué les raisons qui font que cela peut fonctionner, vous vous demandez si c’est une bonne idée de l’utiliser comme technique de séduction ou pour tenter reconquérir votre ex ou faire s’engager un homme ou une femme indécis.e dans une relation solide et durable…. Je vous répond : Tout dépend de la situation.

Si votre objectif est juste de séduire et que vous ne recherchez pas une longue histoire d’amour, essayer si vous en avez envie car cela fonctionne dans de nombreuses situations.

Mais si vous cherchez une relation durable : Attention!  Car il y a des inconvénients à cette technique.

  • Cette technique ne fonctionne pas si la personne avec qui vous sortez s’en fout de vous.
  • S’il ne veut que s’amuser, n’a absolument pas envie de s’engager avec qui que ce soit, il.elle ne changera pas d’avis et vous obtiendrez un : « Fuis-moi je m’en fous ! ».(On se retrouve exactement comme dans la technique du silence radio qui ne fonctionne pas dans certains cas)

Il n’existe aucune formule magique en ’amour. Imaginez : vous êtes avec un homme ou une femme, que vous connaissez depuis peu, et pratiquez en toute conscience le « suis-moi je te suis », que va -t- il se passer ? Et bien vous allez entrer dans un jeu où personne n’y comprend plus rien : Comment se connaître ? Comment se comprendre ? Comment réussir une histoire d’amour si chacun joue à un jeu  ? Ce n’est bien sûr pas viable et bien compromis.

Tous les problèmes de communication dans le couple sont issus de ce genre de comportement malsain qui brouille la communication dans le couple et qui fait qu’on n’arrive pas à se comprendre. La communication est déjà complexe dans le couple, pourquoi la compliquer davantage ? Si vous êtes en permanence en train d’agir ainsi, vous serez déstabilisé.e, anxieux.se, frustré.e car vous ferez des calculs permanants dans chacun de vos gestes, de vos appels, de vos messages pour tenter contrôler la situation ! C’est épuisant, non ?

Agnès Love Coach

De plus, l’homme ou la femme que vous convoitez le ressentira sans doute négativement.

Sur la durée, cette technique n’est pas une bonne idée. La séduction peut être un jeu mais l’amour n’en n’est pas un. Vous ne pouvez pas baser la réussite de couple sur une méthode comme celle-ci. Un homme ou une femme vraiment prêt à une histoire d’amour durable aimera les rapports simples et sincères et si il.elle s’aperçoit que vous jouez au chat et à la souris, cela risque bien de le.la refroidir …

Agnès Love Coach

Exemple typique de l’effet négatif de la méthode : « On s’est disputés, elle m’a énervé. Elle m’a rappelé pendant 3 jours, je ne lui ai pas répondu. Puis je l’ai appelée mais elle m’a dit que c’était fini et qu’elle ne voulait plus de moi maintenant ». Bref, vous voyez ? C’est un dialogue de sourds !

Comment appliquer sainement et intelligemment le « fuis-moi je te suis »

Oui vous pouvez appliquer cette méthode de manière raisonnée et équilibrée.

Certains coachs vous conseillent de cacher vos sentiments, de ne pas ouvrir votre coeur, de vous comporter « comme un trophée ». On vous demande d’appliquer une méthode toute faite quelle que soit votre situation. Alors que dans les faits, tout dépend de l’homme ou de la femme que l’on a en face de nous et de la relation que l’on entretient avec cette même personne.

Personnellement, si mon amoureux ne m’avait pas montré d’intérêt au début de notre relation, je serais partie ! Car je n’aime pas tenter convaincre quelqu’un que je n’intéresse pas. Et si mon amoureux avait appliqué cette méthode, je ne serai pas mariée avec lui aujourd’hui !

Entre ne rien montrer et montrer un peu d’intérêt, il y a une différence. Tout est une question d’équilibre. Lorsque quelqu’un vous montre de l’intérêt, montrez-lui de l’intérêt dans les mêmes proportions. Ne jouez pas l’indifférence ! Il.elle se découragerait ! Par contre, s’il vous montre trop de sentiments en très peu de temps, montrez-lui de l’intérêt mais freinez un peu l’élan relationnel.

Si un homme vous parle mariage ou bébé au bout de quelques semaines ou mois, vous aurez sans aucun doute envie de foncer et vous projeter dans un futur radieux très rapidement. Mais ce qui va trop vite peut terminer tout aussi vite. Prudence ! C’est pour cela qu’à ce moment précis, vous devez tempérer vos ardeurs et expliquer avec douceur à votre partenaire que pour parler mariage et bébé, il faut se connaître un peu plus avant de parler de cela si tôt.

Le plus dangereux en début de relation, ce sont les différences de sentiments.

Evitez de montrer trop de sentiments ou plus de sentiments que la personne en face de vous. Cela peut faire peur en début de relation. SI vous arrivez à maintenir une relation avec de l’intérêt sans en faire trop, vous éviterez de faire fuir la personne en face de vous, tout en le maintenant dans la relation.

Comment faire pour équilibrer au quotidien votre relation ?

  • Soyez mesuré, montrez vous équilibrée
  • Jamais de « je t’aime mon amour » en début de relation.
  • On n’envoie pas 30 textos par jour.

Si votre partenaire s’étonne voir même vous reproche que vous ne répondiez pas à la minute à ses messages ou appels, expliquez lui dites tout simplement que vous êtes heureux.se d’être avec lui.elle mais que vous avez peur que cela aille trop vite et que, de ce fait, cela s’arrête rapidement. Dites lui que vous connaissez bien ce mécanisme amoureux !

Conseil Agnès Love Coach

Si c’est trop difficile pour vous, soyez naturel(le) mais ne montrez pas une trop grande différence de sentiments vis à vis de votre partenaire, cela vous desservirait à moyen terme. Parlons en ensemble si besoin ! Je peux vous accompagner. (prenez rendez-vous avec moi en cliquant ici)

Comment faire si on joue au  » suis-moi, je te fuis  » avec vous

Si vous constatez qu’un homme ou une femme souffle le chaud et le froid sur votre relation avec cette technique, n’entrez pas dans son jeu et faites votre vie. D’ailleurs, n’hésitez pas à lui dire que vous n’appréciez pas ce comportement. Cela permettra d’instaurer une relation basée sur la sincérité avec lui/elle. Car comme je vous l’expliquais, si tout le monde applique cette technique, comment allez vous mutuellement vous comprendre ?

Vous le savez bien pour l’avoir sans doute déjà vécu : en début de relation, on passe son temps à se demander ce que pense l’autre, quelles sont ses intentions et on se fait des films. « J’ai dit ça, pourquoi il n’a pas réagi. Il m’a dit ça, qu’a-t-il voulu laisser entendre ? » Bref…. on réfléchit trop et parfois on se pose des questions au lieu de les poser à l’homme et la femme avec qui on souhaite une relation :

Vous vous posez une question sur ce qu’il.elle a dans la tête ? Posez-lui la question ! Qui d’autre que lui détient la réponse ? C’est simple, direct et ça vous permet de partir sur de meilleures bases.

IMPORTANT / évidemment, si vous avez en face de vous un menteur ou un manipulateur, cela ne fonctionnera pas. Mais rien ne fonctionnera avec ce type de personnalités, il est préférable de les fuir dès que vous les avez identifié !

Le fuis-moi je te suis pour reconquérir votre ex : Vous l’avez surement remarqué : le « suis-moi je te fuis » après une rupture amoureuse est naturel. Si on vous a quitté, vous aurez tendance à vouloir revenir avec votre ex, même si votre histoire n’a pas d’avenir et que votre ex ne veut plus de vous ! Hormis si vous êtes à l’origine de la rupture à cause de votre comportement par exemple, c’est une erreur d’essayer de récupérer votre ex. C’est lui ou elle qui doit revenir vers vous. Et pour le faire revenir, il est préférable de ne pas lui courir après pour qu’il ait plus envie de revenir avec vous.

Conclusion

Si votre objectif est une relation à long terme, prenez bien en considération le contexte et l’homme / la femme qui vous intéresse. Mais ne foncez pas tête baissée dans des déclarations d’amour alors que vous vous connaissez depuis 2 jours. N’en faites pas trop ! De la mesure, de l’équilibre, de l’intérêt, c’est ce qui vous permettra de vous adapter à toutes vos relations sans les gâcher.

Et pour terminer : Et si après tout, le fait de jouer un jeu en début de relation ne servait à rien et que le fait d’être naturel.le permettait de  » filtrer » les personnes non intéressées et les personnes avec qui on n’a aucun avenir ? A creuser non ? L’authenticité je ne vous le répéterai jamais assez …. 😉