Agnès Love coach

Manipulateur, manipulatrice ou pervers narcissique ?

Comment reconnaitre et différencier un manipulateur (ou manipulatrice) d’un pervers narcissique ? Comment le neutraliser ? Comment s’en libérer ? Il s’agit de deux profils présentant plusieurs similarités, ce qui explique qu’ils soient souvent confondus. La plupart du temps, ils sont tous deux charmeurs, très bons orateurs et fins négociateurs. Leurs objectifs et leurs visions des choses peuvent pourtant différer.

A NOTER / Bien entendu il existe autant de femmes que d’hommes manipulateurs narcissiques aujourd’hui. L’article peut donc être lu au féminin.

Pour commencer je vous invite à regarder ce petit film de 14 minutes mettant en images ce qu’est la dynamique insidieuse d’une violence conjugale qui se met en place et qu’1 couple sur 8 subit :

Fred, simple manipulateur ou pervers narcissique ? La violence psychologique, c’est de la violence tout court.

Le « simple » manipulateur a la volonté d’arriver à ses fins

Le « simple » manipulateur (qui n’est pas pervers narcissique) est une personne qui tire sur des ficelles pour arriver à ses fins. Seulement, le manipulateur ne vise que le résultat, il ne pense pas aux éventuels dommages collatéraux. Autrement dit, il ne cherche pas forcément à blesser l’autre intentionnellement, il pourrait d’ailleurs se sentir mal si on lui faisait remarquer son erreur. Car lui, contrairement au pervers narcissique, il peut reconnaitre ses torts et faire preuve d’empathie. C’est ainsi que l’on distingue le manipulateur du pervers narcissique.

A retenir : « Le manipulateur ordinaire essaie d’obtenir ce qu’il veut mais jamais dans l’intention de faire souffrir l’autre.
Le pervers narcissique manipule dans l’intention pervers de faire souffrir, de détruire l’autre. »

Agnès Love Coach

Le pervers narcissique a la soif de détruire l’autre

D’où son nom, le pervers narcissique a un goût affirmé pour le mal, et pour sa propre personne. L’empathie ? Il ne connait pas ce mot.
La remise en question ? Non plus. C’est bien simple, à ses yeux sa victime n’est qu’un objet qu’il utilise à sa convenance.

Au début le pervers narcissique séduit, il est avenant, adorable, au petit soin, il vous écoute patiemment, il vous comprend mieux que personne. Il agit subtilement, de telle façon que, lorsqu’il aura bien cerné les failles de la personne en face et aura créé une dépendance : PAF ! Il se transforme ! Mais pas en papillon malheureusement…

Ensuite à plus ou moins long terme, il manipule, prend un malin plaisir à faire souffrir l’autre en l’écrasant ou en le faisant culpabiliser. Rappelez vous son objectif : Faire souffrir et se mettre en valeur, flatter son ego. Autre point important, Il n’a aucun scrupule, ne ressent pas de culpabilité à blesser sa victime. Pourtant, sans sa victime, le pervers narcissique (le PN) n’est plus rien.

La manipulation : une caractéristique du pervers narcissique

Vous l’aurez compris, bien que souvent confondues, les notions de perversion narcissique et manipulation sont différentes. La manipulation représente une des nombreuses caractéristiques du pervers narcissique. Ainsi, tous les pervers narcissiques sont des manipulateurs, mais l’inverse n’est pas vrai. Un manipulateur n’est pas systématiquement un pervers narcissique.

Représentant environ 3% de la population mondiale, la perversion narcissique est reconnue comme étant une pathologie psychologique depuis peu de temps. Elle reste cependant un trouble rare de la personnalité. De ce fait, il y a de grandes chances pour que les personnes que l’on qualifie bien souvent de pervers narcissiques soient en fait  « « juste » » des personnes manipulatrices.

Si vous avez l’impression que votre amoureuse ou amoureux se sert de vous pour obtenir ce qu’il veut, si vous ressentez qu’elle ou il vous rabaisse constamment, qu’elle ou il se sert de vous comme faire-valoir et qu’elle ou il est complètement insensible à votre souffrance, alors vous avez peut-être affaire à une personne pervers narcissique. Que l’on s’entende bien : de toute façon, « simple » manipulation ou perversion narcissique, dès l’instant où une relation vous fait du mal ou vous fait perdre confiance en vous : dites NON et FUYEZ.

Agnès Love Coach

Les signes de la perversion narcissique

Il existe des caractéristiques constantes permettant de reconnaitre un pervers narcissique. Il apparait sûr de lui, sympathique et sociable. Il cherche à plaire à tout prix, il se montre charmeur et sait trouver les mots que son auditoire veut entendre.
Ce qui l’amènera alors à changer souvent d’avis ou d’idée voire de personnalité (porte des masques selon la situation), à mentir. Il est jaloux et envieux, en quête permanente de compliments, de reconnaissance et réussite, même si pour cela il doit rabaisser les autres.

Le caractère manipulateur des pervers narcissiques est un point central : le pervers narcissique ne considère pas les autres comme des personnes vivantes, animées par des sentiments, mais comme des objets qu’il utilise à sa guise, et qu’il culpabilise pour se valoriser.

Mme Isabelle Nazare-Aga Psychothérapeute/ Auteure/ Conférencière a élaboré les 30 caractéristiques du manipulateur.

La liste a été publiée la première fois en 1997. Cette liste s’applique autant aux femmes qu’aux hommes. Lisez-les en pensant à la personne que vous soupçonnez.

Si vous obtenez au moins 14 critères sur 30, la personne à laquelle vous pensez est une manipulatrice. Sachez que la plupart ont plus de 20 points sur 30. »

  • Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle.
  • Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes.
  • Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions.
  • Il répond très souvent de façon floue.
  • Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.
  • Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.
  • Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions.
  • Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres :
  • il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.
  • Il fait faire ses messages par autrui.
  • Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner.
  • Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne.
  • Il ignore les demandes même s’il dit s’en occuper.
  • Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins.
  • Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert.
  • Il change carrément de sujet au cours d’une conversation.
  • Il évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.
  • Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire en sa supériorité.
  • Il ment.
  • Il prêche le faux pour savoir le vrai.
  • Il est égocentrique.
  • Il peut être jaloux.
  • Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.
  • Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres. Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui.
  • Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé.
  • Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous.
  • Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté.
  • Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.
  • Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas fait de notre propre gré. I
  • Il fait constamment l’objet des conversations, même quand il n’est pas là.

Pourquoi est-il.elle pervers narcissique ?

Si les causes exactes de la perversion narcissique ne sont pas clairement connues et extrêmement complexes à déterminer, les recherches s’orientent autant vers une enfance dysfonctionnelle (abus, négligence, humiliation, surprotection, pression, manipulation…) que vers un trouble génétique ou neuropsychologique. Pour l’instant, rien n’est sûr.

L’absence de diagnostic ou de traitement pour la personne atteinte de trouble de la personnalité narcissique peut avoir de lourdes conséquences. La première sera des difficultés relationnelles importantes, que ce soit à l’école, au travail ou dans son couple. Des problèmes d’apprentissage ou d’adaptation en milieu scolaire ou professionnel peuvent aussi apparaitre.
On note également des comportements addictifs à l’alcool ou à la drogue. La dépression est souvent une des complications notoires de la perversion narcissique, pouvant aller jusqu’à des idées suicidaires et passage à l’acte.

Quelles sont les personnes qui risquent de devenir des adultes pervers narcissique ?

Des études tendent à mettre en avant que les personnes présentant des risques de trouble de la personnalité narcissique seraient plus communément :

  • Des personnes ayant une faible estime d’elles-mêmes, une confiance en elles très limitée ou en dépendance affective.
  • Des enfants ayant été délaissés et négligés ou dont les parents se moquaient.
  • Des enfants sous pression constante à cause d’attentes parentales excessives par rapport à leur statut d’enfant et à leur âge.
  • Des personnes étant dans le déni total face à la réalité d’être un manipulateur ou l’existence-même de la perversion narcissique.

Traitement / Guérison du manipulateur narcissique

Toute la difficulté pour traiter un pervers narcissique réside dans le fait-même qu’il s’ignore en tant que tel. Donc en général il ne se soigne pas vu qu’il ne sait pas qu’il est malade ! Il ne consulte donc pas les psys ni les coachs. Il est dans le déni de la responsabilité de ses actes et de ses échecs relationnels et ne s’épanouit que dans le rapport de force. Il ne tient pas compte de l’avis des autres et ne les croit pas.
Il existe pourtant des thérapies pour aider les pervers narcissiques et leurs victimes à combattre ce trouble : la thérapie de couple ou familiale, le coaching de couple, la thérapie de groupe ou individuelle.

Solutions pour se libérer d’un pervers narcissique

Le meilleur moyen de mettre un terme à une relation avec un manipulateur ou un pervers narcissique est de rompre tout contact. Plus facile à dire qu’à faire ! Selon le type de relation, c’est vrai que c’est difficle, surtout s’il s’agit d’une relation de couple. D’autant que pour exercer pleinement son emprise, le pervers narcissique fait en sorte d’isoler sa victime, de l’éloigner de sa famille et amis. Malgré tout, les proches de la victime peuvent se rendre compte de la toxicité de la relation et lui venir en aide pour couper les liens.

Changer de numéro de téléphone peut s’avérer nécessaire pour ne plus répondre aux relances du pervers narcissique. Il finira par se lasser et cherchera une autre victime. 

Neutraliser un manipulateur narcissique n’est pas une tâche facile, car ils sont très persuasifs, c’est-à-dire qu’ils ont une énorme capacité à amener les autres à aborder leur façon de voir le monde. Au début, vivre avec un narcissique peut être excitant car il a une capacité unique de séduction. Ils sont aventureux et charmants. Cependant, avec le temps, le narcissique commence à enseigner son vrai caractère et c’est là que les problèmes commencent.

Les personnes qui souffrent de trouble de la personnalité narcissique (TPN) pensent qu’elles sont supérieures aux autres. Elles ont une perception exagérée de leur importance. Ce sont des gens contrôlants, égoïstes et manipulateurs. Ils ne ressentent aucune empathie. Ils exigent toujours de l’attention. Ils ne sont jamais satisfaits, en veulent de plus en plus.

Comme ce sont des gens assez compliqués, vivre avec un narcissique est souvent épuisant, surtout pour ceux qui sont émotionnellement dépendants ou qui ont des problèmes d’estime de soi.

Cependant – comme tout le monde – les narcissiques ont leurs points faibles. Il est possible de les neutraliser.

7 phrases à dire pour affaiblir l’emprise et éloigner de vous un manipulateur pervers :

1. « Non ! »

Le manipulateur narcissique a une énorme difficulté à écouter, car il croit qu’il a toujours raison et que tous ses désirs doivent être satisfaits. Ces types de personnes n’acceptent pas des opinions différentes des leurs, faisant même des menaces lorsqu’elles remarquent qu’elles ne contrôlent pas la situation.

En disant non de manière affirmée et calme, le narcissique, qui a l’habitude d’entendre toujours oui de votre part, sera surpris. Bien qu’au début, cette personne essaiera sûrement de vous manipuler (cris, menaces, joue à la victime, etc…), si vous lui dites plus souvent NON, le narcissique changera son image de vous – que vous êtes ignorant et manipulable – et cherchera alors une autre victime.

2. « Je n’ai pas peur de toi »

L’une des techniques que le narcissique utilise pour dominer et manipuler les autres est la peur et les menaces. Au départ, il cherche à observer les faiblesses de l’autre personne pour les utiliser à son avantage dans le futur. Si vous lui dites quelque chose d’intime, il est très probable qu’à un moment donné, il menacera de le partager avec d’autres personnes. En outre, ils aiment parler des points faibles des autres pour qu’ils se sentent inférieurs à lui.

Ne pas le prendre au sérieux est un bon moyen de lui apprendre que vous n’avez pas peur de ses provocations. Laissez-le se fâcher, ce n’est pas votre problème. Et gardez à l’esprit qu’un narcissique ne sait pas comment agir envers ceux qu’il ne peut pas intimider.

3. « Le monde ne tourne pas autour de toi »

Un narcissique croit qu’il est unique, spécial et il pense que l’autre existe pour satisfaire ses besoins. La dynamique de la relation avec une personne narcissique est généralement très inégale. La « victime » donne trop sans rien recevoir en retour.

Si vous voulez mettre fin à ce comportement abusif, prononcer cette phrase : « Le monde ne tourne pas autour de toi » peut être une bonne façon de commencer. Surtout si elle s’accompagne d’un changement d’attitude de votre part (affirmation de vous, respect de vous). L’idée est d’arrêter de donner la priorité aux souhaits du manipulateur narcissique et vous occuper davantage de vos propres besoins.

4. « Ne me mets pas la pression »

Le narcissique a tendance à être impulsif, il ne sait pas attendre et quand ils veut quelque chose, ils continue à faire pression sur l’autre jusqu’à ce qu’il cède. Ils est très insistant, devient lourd. Alors, si vous ne voulez pas prendre une décision uniquement par pression et risquer de la regretter plus tard, vous devez donc être claire et directe. Vous pouvez lui dire « Je n’aime pas me sentir obligé de prendre une décision hâtive », « Je ne me sens pas à l’aise et je ne veux pas aller aussi vite » ou « J’ai besoin de plus de temps pour réfléchir et décider quoi faire. »

5. « Ne me compare pas »

L’une des stratégies utilisées par un narcissique pour vous dominer et vous affaiblir est de vous comparer constamment avec les autres, en mettant en évidence ce que vous n’avez pas.

La comparaison constante est un moyen de rabaisser et d’humilier et quiconque le fait a pour objectif principal de nous laisser dans l’insécurité afin de nous manipuler.

Une façon d’empêcher le manipulateur narcissique de détruire votre estime de soi est de lui demander de ne jamais vous comparer à personne. Vous pouvez dire : «Je comprends et respecte votre point de vue, mais je connais mes qualités, je sais qui je suis et je ne perdrai pas mon temps avec ce genre de comparaison. S’il te plaît, ne me compare plus.« 

6. « Ne change pas de sujet »

Cela peut être accablant quand quelqu’un change de sujet au milieu d’une conversation, mais quand l’autre fait cela pour ne pas assumer ses erreurs ou la responsabilité de ses actes, ce jeu est très cruel.

Les manipulateurs narcissiques sont habiles à renverser certaines situations pour donner l’impression que l’autre personne est à blâmer. Ils font semblant d’être des victimes, ils déforment leurs mots et font tout ce qu’ils peuvent pour vous faire croire qu’ils n’ont rien fait de mal.

Si vous remarquez qu’un narcissique tente de changer de sujet pour ne pas être d’accord, recentrer la conversation sur l’essentiel du sujet. Il est probable qu’il n’admettra pas son erreur, mais il saura qu’il ne peut plus vous manipuler aussi facilement.

7. « Je ne veux plus être avec toi »

C’est peut-être la phrase la plus difficile à dire à un manipulateur narcissique, car mettre fin à la relation avec une telle personne nécessite beaucoup de force intérieure.

« Un (ou une) narcissique peut vous faire tomber tellement amoureux de lui que vous pourriez même avoir l’impression d’abandonner une partie de votre vie lorsque la relation est terminée, car il est si bon pour devenir le centre de votre univers pendant que vous êtes avec lui ! Cependant, si vous avez choisi de rompre la relation, le plus important est d’essayer de ne pas céder et d’être préparé à ce qui va arriver : Le narcissique déteste souvent le rejet, donc il ne vous laissera pas partir aussi facilement. Mais avec de la détermination et un changement de comportement, il est possible de se libérer. »

Judith O., psychiatre.

Conclusion :

Être sous l’emprise d’un pervers narcissique est une réelle épreuve qui laisse des traces : perte de confiance en soi, ressenti de culpabilité systématique, isolement, dépression… Si malgré le soutien de votre entourage, vous ne parvenez pas à surmonter cette épreuve, il est conseillé de consulter un thérapeute ou un bon coach (vérifiez son parcours). Vous pourrez travailler avec lui sur les raisons qui vous empêchent de vous défaire de l’emprise du pervers narcissique. Vous pourrez retrouver peu à peu votre amour propre, votre indépendance et votre goût de vivre. Promis ! Regardez la suite de Marie et Fred :

Inscrivez-vous à ma newsletter

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.