Agnès Love coach

NOUVEAU ! Sauver votre couple ! Le guide des 20 conseils pour un couple heureux et durable

J’ai un coeur d’artichaut

Je tombe facilement amoureuse (ou amoureux) ! Pourquoi est-ce que je m’emballe tout de suite malgré tant d’histoires amoureuses foirées derrière moi ? Pourquoi à chaque nouvelle rencontre je me fais un scénario Disney ? De nombreuses personnes se posent ces questions, incapables de comprendre la raison de ces vertiges, cette sensation d’effusion à chaque fois que quelqu’un de nouveau fait irruption dans leur vie ni comment s’en sortir.

© Marc Chagall

La souffrance des coeurs d’artichaut

On dit que la personnalité qui tombe amoureuse est celle qui saute de fleur en fleur. Les plus accros à l’amour quittent parfois une relation pour en commencer une nouvelle de suite et profitent ainsi d’une “ruée vers la dopamine et la sérotonine “. Cette tendance provient le plus souvent de l’immaturité émotionnelle et affective voir d’un certain sentiment d’irresponsabilité.

Mais malheureusement tomber amoureux facilement fait souffrir aussi ! D’ailleurs, celui qui se reconnait dans cette volatilité affective, en tombant souvent amoureux, s’excitant pour certains, s’ennuyant avec d’autres, rêvant de ce nouveau voisin, désirant cette nouvelle stagiaire ou commençant à voir une personne sous un autre jour, subit des déceptions et peut être blessé de plusieurs façons. Car … tous les amours ne sont pas réciproques et tous les partenaires ne finissent pas par être ce que l’on pensait au départ. Et parce que ceux qui sont amoureux sont toujours pressés et mettent le plus souvent de côté leur estime de soi et leur dignité. Explications :

Pourquoi est-ce que je tombe si facilement amoureux ?

Rien n’est plus excitant que de tomber amoureux. Le cerveau est piégé dans ce naufrage chimique orchestré par les neurotransmetteurs. L’esprit s’enflamme d’illusions, de fantasmes et de désirs. Peu de choses sont aussi agréables que cette attirance que nous pouvons soudainement éprouver pour quelqu’un qui fait soudain irruption dans notre vie.

Nous pourrions dire aussi que lorsque nous tombons amoureux, la vie a l’air différente, et nous avons aussi l’air différent : Nous devenons extrêmement positif ! Tout devient simple et beau ! Alors ce sentiment peut être très addictif pour les amoureux.

A. Aron (psychologue à l’université de New York) utilise dans une étude un terme intéressant : L’expansion de soi. Il explique : « Lorsque nous rencontrons quelqu’un de désirable, lorsqu’une personne qui nous attire et fait irruption dans notre vie, cette intensité émotionnelle nous magnifie, renouvelle nos attentes et nous n’accordons même plus d’attention à nous-mêmes, espérant juste être désirables pour les autres.

La sensation qu’offre l’état amoureux est d’ordre hypnotique : « Ceux qui tombent sans cesse en amour sont de grands rêveurs, ils se sentent bien dans l’univers de l’imaginaire Se complaire dans cette illusion est pour eux le moyen de fuir une réalité qu’ils perçoivent trop souvent comme brutale. Ce sont la plupart du temps des personnes très actives et très rationnelles. Comme si, par sa nature rassurante et chaleureuse, le mirage de l’amour permettait de faire abstraction de la pression et des aspects matériels du quotidien.

J.-D. Nasio, psychiatre

D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi on tombe facilement amoureux :

  1. Tendance à idéaliser
    “Pourquoi est-ce que je tombe amoureux si facilement ?” Parfois, derrière cette question se cache une réponse bien précise : parce que vous idéalisez à outrance. Il se peut que vous fassiez partie de ces personnes qui ont une tendance naturelle à mettre un filtre doré sur les autres, plaçant des ingrédients supplémentaires sur qui vous attire, sur qui attire votre attention.

Bon a savoir/ Sigmund Freud disait que, parfois, quand on choisit quelqu’un, on lui donne des dimensions qu’on aimerait avoir : sécurité personnelle, ingéniosité, originalité, charisme, charme, génie intellectuel… Autrement dit, les amoureux peuvent projeter sur les autres ce qu’ils admirent et désirent le plus.

  1. Peur de l’engagement
    Quand quelqu’un tombe amoureux de tout le monde, il finit à un moment par avoir l’excuse parfaite pour ne pas tomber amoureux de qui que ce soit. Peut-être savez-vous aussi que toute relation amoureuse implique aussi de mauvais moments et des problèmes qui doivent être surmontés. Peut-être que vous voulez éviter ces mauvais plus difficiles et ces conflits, de sorte que vous entrez en relation, mais sans « boire toute la boisson ». Vous êtes devenu peureux de l’engagement, un « évitant ».
  2. Peur de la solitude
    Tomber amoureux rapidement peut être le signe d’une peur profonde de la solitude. Puisque dans notre culture ne pas avoir de partenaire est considéré comme quelque chose d’anormal ou mauvais, les personnes qui ont peur d’être seules cherchent pathologiquement à être accompagnées par quelqu’un.
  3. Faible estime de soi
    Quand on « parcourt le monde » avec une visible faible estime de soi, on cherche désespérément quelque chose ou quelqu’un pour combler ses lacunes, ses insécurités. Ainsi, et presque sans s’en rendre compte, nous nous sentons attirés par toute personne qui nous traite bien, qui nous complimente, nous traite avec affection ou met en valeur nos qualités (ou notre beauté). Le souci est que : Quand on s’aime très peu ou pas du tout, on finit toujours par se contenter de miettes.
  1. Amoureux de l’état amoureux
    Certains sont dépendants au fait de tomber amoureux… mais ne sont pas dépendants d’aimer ! Si vous vous demandez “pourquoi je tombe amoureux.se si facilement?” considérez que – peut-être – vous êtes accro à la dopamine, à ce neurotransmetteur qui émerge fortement dans la première phase d’attraction. C’est cette illusion d’amour qui surgit, trompant votre esprit, le faisant fantasmer et errer avec un fort désir. (Ces substances que le cerveau sécrète au début d’un relation amoureuse sont bien agréables…. A tel point qu’on finit toujours par s’y laisser aller. Nous n’avons pas encore commencé une relation avec quelqu’un qu’apparaît alors une personne qui nous attire inévitablement. Que cela se termine par une relation sexuelle ou non, dans une relation ou non, le cerveau ne peut s’empêcher de s’illusionner. Quel piège !
  2. Personnalité dépendante
    Une personne dépendante a toujours peur de la solitude. Elle a toujours besoin d’avoir quelqu’un sous la main (sans qu’il soit nécessaire que cette personne soit la bonne). L’important est d’avoir une personne de l’autre côté de l’oreiller ou du canapé. Cette peur et cette angoisse de la solitude les font se sentir attirés par toute personne qui s’intéresse à eux. Cela peut les amener à passer d’une relation à l’autre, chaque fois que quelqu’un leur offre de l’intérêt, de la reconnaissance.
  1. N’apprends pas de ses expériences et relations amoureuses passées
    Il y a des personnes qui n’apprennent pas de leurs erreurs : Peu importe à quel point les expériences du passé ont été douloureuses, elles les répètent à nouveau. Lire : Comment sortir de ses schémas de répétition ?.

Est-il possible d’apprendre à tomber amoureux plus lentement ?

OUi ! Il est possible d’apprendre à tomber amoureux plus lentement. Pour cela il faut commencer par accepter le concept de célibat. Il est probable que derrière chaque coup de cœur éphémère se cache une profonde peur de la solitude, alors une première stratégie consiste à reconnaître le célibat comme un moment propice à la connaissance de soi et à (re)découvrir le plaisir de sa propre compagnie.

De même, renforcer votre estime de vous et apprendre à vous valoriser tel que vous êtes vous aidera – progressivement – à éviter de tomber amoureux au premier regard et à cultiver votre patience pour tomber progressivement amoureux en fonction de ce que vous apprenez de l’autre personne.

Restez focus sur le présent, concentrez-vous ici et maintenant et sur les choses que vous faites chaque jour pour atteindre chacun de vos objectifs.

N’oubliez pas que bien souvent, ces béguins viennent du désir d’éviter vos problèmes actuels, et vous les masquez en plaçant vos illusions dans un avenir idéalisé et impossible avec quelqu’un que vous venez de rencontrer. Alors apprenez à vous donner du temps pour rencontrer la personne que vous allez aimer, laissez vous du temps pour tomber amoureux.se petit à petit et à savourer chacun de ces petits pas vers l’amour et – bien sur – sans faux espoirs ni idéalisations.

Agnès Love Coach

Paroles de pros sur les amoureux de l’amour :

Ce comportement propre aux personnalités instables révèle un désir inconscient de se poser en maître de l’amour : « A travers cette attitude, ces personnes veulent montrer au monde qu’elles sont des virtuoses de la passion ». Or, explique-t-il, c’est exactement l’inverse : « Tomber toujours amoureux, c’est refuser de connaître l’amour. C’est éviter d’avoir à le vivre en profondeur et dans la durée ».

J-J Moscovitz, psychanalyste

Ces personnes cherchent avant tout à être aimées. Cela a à voir avec leur propre histoire et leur développement affectif. Car parmi les pulsions qui offrent à chacun d’organiser son histoire de vie, il y a la pulsion d’affiliation. Celle-ci nous incite à chercher des soutiens affectifs dans nos cercles amicaux, professionnels et familiaux tout au long de notre développement. Chez ces » « amoureux » là, on constate souvent qu’il y a eu des manques dans ce domaine. »

J. Cosnier, psychologue

Ces personnalités cherchent à l’extérieur – chez leur partenaire – le moyen de combler un manque intérieur (leurs carences affectives). Elles se trouvent alors dans un état de dépendance affective. Un équilibre malheureusement illusoire, car cet état de dépendance amoureuse empêche leur propre épanouissement et les expose à de profondes déprimes : Quand l’autre n’est plus là, il ne reste plus que… le vide.

Agnès Love Coach

Ce comportement est une façon de nier la frustration engendrée par le complexe d’Œdipe en le prolongeant. Ainsi, ils ne prennent pas conscience de la différenciation des sexes, des limites personnelles, de la séparation nécessaire entre les êtres. Ces personnes restent dans l’appréhension préœdipienne de l’amour qui consiste à refuser que celui-ci puisse être autrement qu’idéalisé et fusionnel. Adultes, ces personnes reproduisent à l’infini l’image de l’amour idyllique entre la mère et son enfant. Au fond, c’est la preuve de son amour fou pour sa mère. Une attitude dictée par ce fantasme inconscient : « L’amant, c’est maman ».

Jean-Jacques Moscovitz, psychanalyste

Derniers conseils aux cœurs d’artichaut

Envisager une psychanalyse ou un Love Coaching avec Agnès Love Coach pour s’interroger sur la nature profonde de sa quête d’amour

Par la psychanalyse ou un coaching amoureux, certains découvriront que leur comportement d’éternels amoureux trouve ses origines dans l’enfance. D’autres prendront du recul par rapport à leurs émotions pour s’apercevoir qu’ils cherchent avant tout l’euphorie que donne la fièvre amoureuse. Les questions à se poser sont : Qu’est-ce que j’attends de l’autre ? Qu’est-ce que je cherche dans l’amour ? Ai-je envie de sortir de ce mode de fonctionnement ?

Prendre conscience de la réalité de l’amour

Aimer, c’est décider ! Aimer c’est vouloir connaître l’autre dans son individualité et non le considérer comme le simple support de ses fantasmes affectifs. C’est en admettant que l’être aimé existe d’abord en tant qu’« autre », et non en tant qu’objet chargé de combler nos manques, que l’on pourra sortir de la situation de dépendance affective pour entrer dans une relation de couple plus épanouissante.

Agnès Love Coach

Conclusion

La tendance à l’emportement amoureux correspond à des personnalités hypersensibles et/ou hyperémotives pour lesquelles la vie sans passions n’engendre que frustrations et ennui. Alors plutôt que de vouloir assouvir les manques sur le terrain amoureux qui mène malheureusement à la déception, il vaut mieux apprendre à combler/déplacer les manques vers des domaines où ces élans passionnels pourront être canalisés et comblés : sports extrêmes, activités artistiques par exemple… Ce qui ne vous empêchera pas de tomber amoureux mais plus « raisonnablement ».

Vous tombez facilement amoureux et vous en souffrez ? Prenons rendez-vous pour trouver des solutions sur-mesure spécialement pour vous !

Inscrivez-vous à ma newsletter

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.