« Je vis une nouvelle relation mais j’ai toujours peur qu’il me quitte ! » Hélène

Vous êtes très nombreux à m’appeler, anxieux, m’expliquant avoir une peur incessante que votre partenaire vous annonce vouloir rompre. Pourtant « Quand la peur de la rupture est comme une épée Damoclès au dessus de la tête, un phénomène paradoxal se produit : inconsciemment, nous provoquons ce que nous voulons justement éviter… » Alors comment faire ? Je vous dis tout.

Agnès, Love Coach : La peur incessante est très dure à vivre, plus dure qu’une rupture ou un conflit. J’observe alors des comportements et attitudes que justement la personne voulait éviter… C’est la peur qui est responsable. Certaines personnes se laissent envahir par leurs peurs. D’autres, pour lutter contre celles-ci et se protéger de cette souffrance, choisissent des attitudes d’attaque. cette attaque est un moyen de les préserver de ce dont elles redoutent.

j’ai aidé Hélène il y a quelques mois. Voici ses peurs et mes conseils qu’elle a suivi pour ne pas qu’arrive la rupture tant redoutée. Aujourd’hui, elle vit une relation harmonieuse :

« Au moment de nous quitter, j’ai à chaque fois envie de lui demander très précipitamment : « Quand est-ce que l’on se revoit ? » A chaque fois je me mords la langue en me disant que ce n’est pas à moi de le dire ! Et, ouf, il me le demande à chaque fois.

J’ai très envie de l’appeler pour savoir comment il va et s’il pense à moi. Mais je m’interdis de le faire car j’ai vu les dégâts commis par cette attitude avec mes deux compagnons précédents.

Il ne se prononce pas beaucoup sur ses sentiments donc j’ai envie de lui demander ce qu’il pense de moi mais je ne le fais pas et je m’attache plutôt aux attentions qu’il a à mon égard, cela me rassure.

Mais vous savez, c’est dur. Mais je suis contente de moi car je trouve que notre histoire débute plus sainement que les précédentes.

J’ai mené avec Hélène, dans un premier temps, un travail de prise de conscience de ses erreurs du passé. Ensuite, j’ai aidé Hélène à trouver des points d’appui pour l’aider à poursuivre ce comportement plus favorable à sa relation. Les voici :

Agnès : Que vous dites-vous en votre for intérieur pour ne pas l’appeler toutes les 2 heures ou s’il ne répond pas rapidement à vos sms ?

Je ne sais pas…. Je tremble…

Ne vous a-t-il pas dit qu’il avait beaucoup de travail?

Oui, il m’a dit qu’il était débordé à son travail et vous avez raison, je ne veux pas l’ennuyer

Ne vous a t-il pas dit aussi qu’il avait besoin de temps ?

Oui, d’ailleurs, cela m’a fait peur mais bon, je respecte car je ne veux pas l’étouffer.

Que faites vous pour répondre à votre envie de le voir tous les soirs et we ?

Et bien j’ai programmé avant de le rencontrer beaucoup d’activités et je n’annule rien pour lui, même si j’en ai très envie.

Vous n’annulez rien parce que…

Parce qu’il ne me demande pas d’annuler mes activités prévues, et c’est ce que j’avais fait avec les précédents amoureux et c’était vite « la cata ». J’annulerai un week-end en temps et en heure lorsque notre relation sera plus forte.

Ensuite, j’ai travaillé avec Hélène sur tout ce qui constitue la beauté, la sensibilité, la profondeur de sa personnalité, afin de lui faire percevoir qu’elle est sur un pied d’égalité avec cet homme.

Je l’ai aidé à comprendre qu’il n’y a aucun enjeu dans cette relation, ils se connaissent si peu ! C’est le temps qui va les aider à créer des liens. Rien ne sert de précipiter les choses. Précipiter les choses fait tout capoter.

Si vous avez une peur bleue que votre compagnon vous quitte et que, comme Hélène,vous avez alors tendance à l’étouffer, l’envahir de messages, pensant qu’il vous rassurera et que le contraire se produit, je peux vous aider à moins souffrir de cette situation en faisant avec vous le bilan de votre situation personnelle et faire en sorte de donner une chance à votre nouvelle histoire.

Agnès, votre Love Coach.
close
Agnès love coach

Inscrivez-vous à ma newsletter, et recevez mes conseils gratuitement !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables !

Laisser un commentaire